Virtual Worlds 2007 : naissance d’une « industrie »


Virtual Worlds 2007 – première conférence professionnelle dédiée aux mondes virtuels* – se joue à guichets fermés. 600 participants, beaucoup de costumes/cravates (pas mal d’oreilles dépêchées par les sociétés du ‘Fortune 500’) et quelques ‘futuristes’ et évangélisateurs de renom venus livrer quelques clés aux décideurs présents à New York. Face à cette affluence record plutôt inattendue, les organisateurs ont d’ores et déjà annoncé une deuxième manifestation – d’une plus grande capacité – en octobre prochain, à San Jose, Californie.

Alors, ce VW2007 ?

Première journée, sept conférences pleines à craquer, menées à un tempo d’enfer (les conférences américaines démarrent à l’heure et les intervenants annoncés sont tous présents). Ça fait du bien.

La première conférence, intitulée ‘Trends & Numbers – where is it all going?’, dresse un état des lieux plutôt contrasté, avec une seule certitude : les mondes virtuels, au sens large, sont dans leur prime enfance. L’effervescence autour de ces univers en ligne en pleine croissance rappelle celle du web en 1994. Et comme aux premières heures du net, l’industrie se pose beaucoup de questions, dont les réponses restent encore floues ou à inventer.

– Mondes à vocation sociale ou ludique ?

– 2D ou 3D ? Ou les deux ?

– Univers propriétaires ou plateforme ouverte ?

– Contenu professionnel ou UGC ?

– Liberté de création ou modération ?

– Habbo Hotel ou Entropia Universe ? There ou Second Life ?

Stay tuned for answers…

*Kangoo me signale qu’une telle manifestation s’est tenue à Paris en 1998 et 2000, sous la houlette de Jean-Claude Heudin. Qui a également un blog fort intéressant.

Publicités

About this entry